mercredi, 12 mai 2021 17:52 Écrit par

Démarré en 2018 dans les communes d'Avrankou, Banikoara, Bohicon et Toffo, le projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (Cité bj) est pratiquement à terme.

A quelques jours de sa clôture, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR) ont réalisé une étude dénommée « enquête état final ». Une évaluation dont l'objectif est de mesurer les apports du projet à la pratique de la participation citoyenne dans les communes bénéficiaires et de jeter les bases de la pérennisation des acquis et de leur mise à l'échelle des autres communes.

C'est donc pour valider les conclusions de cette enquête qui a ciblé une diversité d’acteurs dont les femmes, les personnes âgées, les jeunes, les fonctionnaires, les artisan(e)s, les commerçant(e)s, les personnes vivant avec un handicap, que l'ANCB a organisé les 12 et 13 mai 2021 à Savalou , un atelier.

Réunissant les différents acteurs intervenants dans le champ de la participation citoyenne au niveau local y compris des élus et cadres communaux, l'atelier a été ouvert ce mercredi 12 mai 2021 par le maire d'Avrankou Gabriel GANHOUTODE, représentant le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO, président de l'ANCB.

En tant que premier responsable de l'une des quatre communes ayant bénéficié du projet Cité bj, le Maire GANHOUTODE a salué les nombreux apports du projet à la pratique de la participation citoyenne au niveau des collectivités territoriales béninoises.

Il a ensuite remercié l'ANCB et ses partenaires le CIDR et l'Agence Française de Développement (AFD) avant d'émettre le vœu que les acquis soient pérennisés au-delà des communes bénéficiaires.

 

mardi, 11 mai 2021 12:12 Écrit par

Le président de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO a pris part ce mardi 11 mai 2021 à un atelier d'évaluation des conventions entre les communes et les Centres d'Impots des Petites Entreprises (CIPE). Organisé par l'Unité de Gestion des Réformes du Ministère de l'Economie et des Finances en partenariat avec l'ANCB, ces assises de deux jours qui se tiennent à Grand-Popo permettront aux acteurs Communaux et aux cadres de la Direction du Trésor et de la Comptabilité Publique de faire une évaluation à mi-parcours de la convention qui les lie puis de jeter les bases des réajustements nécessaires pour accroître le niveau de mobilisation des recettes propres des Communes.

Faire un échantillonnage représentatif des communes pour connaître le champ de l'étude ;

Faire le point comparatif de lévolution des recettes propres des communes avant et après la mise en uvre de la convention de partenariat ;

Définir les ratios charges supportées sur recettes mobilisées ;

Produire le document récapitulatif présentant lévaluation des conventions ;

Voilà les différents objectifs poursuivis par l'ANCB et l'Unité de Gestion des Réformes (UGR) en organisant cet atelier qui a réuni les maires des communes de Comè Bernard ADANHOKPE, de Dangbo Maoudo DJOSSOU, de Dassa Nicaise FAGNON, des Aguégués Marc GANDONOU, de Bassila Zakari TASSOU et de Bopa Abel DJOSSOU, de plusieurs cadres communaux, des techniciens de l'UGR sans oublier les cadres de la Direction Exécutive de l'ANCB.
Une mobilisation exceptionnelle des autorités locales qui montre leur attachement à l'amélioration des recettes propres, gage d'un financement certain des projets de développement dans les communes.

Tour à tour, le Directeur Exécutif de l'ANCB Sègla LIHOUSSOU, le Coordonnateur de l'UGR Alban BESSAN, le président de l'ANCB Luc Sètondji ATROKPO et le Conseiller technique aux finances du ministre de l'économie et des finances Chabi KASSIM ont salué l'opportunité d'une telle rencontre qui débouchera à coup sûr sur la mise en place d'une synergie entre l'administration centrale et les communes pour une amélioration de la mobilisation des ressources propres des communes.

lundi, 10 mai 2021 15:01 Écrit par

Le président de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce lundi 10 mai 2021 à l'installation des membres de la commission thématique de l'association en charge du Numérique et de l'Innovation Technologique. C'était à l'occasion de l'ouverture de la session inaugurale de ladite commission qui se tient du 10 au 11 mai 2021 à Savalou.

En présence de la Troisième Adjointe au Maire de Cotonou Irène BEHANZIN presidente de la commission, des Maires de Glazoué Gilles HOUNDOLO, d'Ifangni Franck OKPEICHA, de Boukombé Calixte N'DAH KOUAGOU, de Bohicon Rufino D'ALMEIDA, des élus, des cadres communaux et de l'administration centrale, des acteurs de la société civile et des personnes ressources membres de la commission, le président de l'ANCB a rappelé l'engagement de la faîtière des communes béninoises en faveur de la promotion du numérique et de ses nombreux avantages au niveau local.

"Au-delà de cette courte mais fructueuse expérience, l’ANCB entend poursuivre ce chantier de numérisation de la vie communale en favorisant entre autres choses, la création d’un marché de la CIVIC-TECH où les développeurs informatiques et les mairies vont construire des partenariats productifs et durables" a annoncé le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO president de l'ANCB.
Il a ensuite rappelé aux membres de la Commission thématique Numérique et Innovation Technologique, les attentes de l'ANCB par rapport à leurs travaux avant de les installer dans leurs fonctions.
Au nom des participants, la présidente de la commission Irène BEHANZIN a remercié le président de l'ANCB avant d'inviter ses collègues à donner le meilleur d'eux-mêmes pour mériter la confiance placée en eux.
Notons que cette session inaugurale a été cofinancée par l'Agence Française de Développement (AFD) en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR Pamiga) dans le cadre du projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (Cité.bj).

 

mercredi, 05 mai 2021 17:06 Écrit par

Les techniciens de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) sont à Lokossa depuis ce mardi 4 mai 2021 dans le cadre d’un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer en Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR). Organisé dans le cadre du projet de promotion de la Planification Familiale dans les communes du Bénin, cet atelier a été ouvert par le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO, président de l’ANCB. Une façon pour le président de la faîtière des communes béninoises de marquer l’engagement de son institution à inverser les tendances en matière de prise en compte des Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive et de la planification familiale au niveau local. L’objectif de l’atelier est de renforcer les capacités des participants sur le plaidoyer afin de leur donner les moyens pour amener les autorités politico administratives à davantage investir techniquement et financièrement dans les Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive ainsi que dans la planification familiale. Selon le président de l‘ANCB, il s’agit comme l’a dit le Directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé Dr Tedros Adhanom GHEBREYESUS, de permettre à « chaque femme d’avoir le droit de décider si, quand et avec qui elle veut avoir un enfant ». « Ceci passe par la promotion et le respect des droits sexuels des femmes notamment l’accès à des services et des informations sur la santé en matière de sexualité et de reproduction, ainsi qu’à des moyens modernes de contraception », a précisé le maire Luc Sètondji ATROKPO. Il n’a pas manqué d’inviter les participants à être assidus et à participer pleinement aux activités. A noter que le projet de promotion de la Planification Familiale dans les communes du Bénin est initié par l’ANCB et cofinancé par l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et la Ville de Paris. Il a pour objectif de mobiliser les autorités communales autour de l’amélioration de la demande et de l’offre de services en matière de santé sexuelle et reproductive et de la Planification Familiale.

é

mercredi, 05 mai 2021 16:21 Écrit par
lundi, 03 mai 2021 07:32 Écrit par
 C'est fait ! Les femmes et filles vulnérables bénéficiaires du Projet de promotion de l'Economie locale à travers le développement des activités génératrices de revenus dans la commune d'Aplahoué viennent d'être outillées sur les procédés de fabrication et de transformation des produits agro-alimentaires et cosmétiques. Lancée le mardi 27 avril 2021 par le Directeur Exécutif de l''ANCB Sègla LIHOUSSOU représentant le président Luc Sètondji ATROKPO en présence du maire d'Aplahoué Maxime ALLOSSOGBE, la formation assurée par des formatrices locales a pris fin ce vendredi 30 avril 2021.
Au total cinq produits à savoir le savon liquide, le savon en forme de pain, le savon koto, le savon kohoungui et le fromage soja, ont fait l'objet de cette session de formation qui a duré quatre jours.
Quatre jours de partages et d'échanges de connaissance qui ont permis aux bénéficiaires d'acquérir les techniques et savoir-faire nécessaires pour fabriquer par elles-mêmes les produits de leur choix.
A noter que le projet de promotion de l'Économie locale à travers les Activités Génératrices de Revenus est initié par l'ANCB et financé par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du Fonds de solidarité dénommée "La Francophonie Avec Elles". Il s'agit d'un fonds destiné à atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 sur les femmes et filles vulnérables. Le projet est mis en œuvre dans trois communes à savoir Aplahoué, Glazoué et Zè.
 
jeudi, 29 avril 2021 18:10 Écrit par
 
 
Réunis en atelier depuis ce mercredi 28 avril 2021, les acteurs de mise en œuvre du Projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj) ont reçu ce jeudi 29 avril 2021, la visite du président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB). Occasion pour le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO de féliciter les acteurs pour la qualité et l’importance des résultats obtenus dans les quatre communes pilotes et de plaider pour la pérennisation des acquis malgré la fin du projet.
Financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-Pamiga) depuis 2018 dans les communes d’Avrankou, Banikoara, Bohicon et Toffo, le projet Cité bj est une initiative novatrice qui a permis de révolutionner la participation citoyenne grâce à l’utilisation des moyens numériques. A quelques jours de la clôture des activités du projet, les acteurs se sont réunis pour valider le contenu du document de capitalisation et les résultats de l’enquête Etat final du projet. De passage à Bohicon où se tient l’atelier, le président de l’ANCB a tenu à exprimer aux participants, les attentes des acteurs communaux relativement aux acquis du projet qui doivent être diffusés afin de permettre à l’ensemble des communes béninoises de profiter des bonnes pratiques développées au cours de sa mise en œuvre.
jeudi, 29 avril 2021 17:58 Écrit par

Le Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce jeudi 29 avril 2021, à l’installation des nouveaux membres de la commission thématique Genre, Affaires sociales et Participation citoyenne de l’association pour le compte de la quatrième mandature. C’est à l’occasion de la session inaugurale de ladite commission qui se tient du 29 au 30 avril 2021 à Bohicon. Composées d’élus, de fonctionnaires de l’administration communale et des structures étatiques, les commissions thématiques sont des creusets multi acteurs mis en place par décision du président de l’ANCB à chaque début de mandature. Chaque commission se réunit périodiquement en session pour débattre des préoccupations des communes et des sujets ayant trait à la gouvernance locale et formule des propositions, suggestion et recommandations à l’endroit du Bureau de l’ANCB suivant les thématiques. Ce qui fait de ces commissions, des maillons importants du dispositif de préparation des plaidoyers de l’ANCB. C’est donc faisant suite au congrès tenu en décembre 2020 par l’ANCB que le président a procédé à la mise en place des huit commissions. Dans son mot de bienvenue, le maire de Bohicon Me Rufino d’ALMEIDA s’est réjoui de la tenue de la session dans sa commune qui, a-t-il dit, a décidé de faire du Genre, un véritable levier de développement en y consacrant une direction. Pour sa part, la présidente de la commission, la maire de Kétou Lucie SESSINOU a rappelé aux participants en majorité, membres de la commission dont elle a la charge, l’importance de leur rôle dans le dispositif de plaidoyer de l’ANCB. « Il est attendu de nous durant les cinq prochaines années, des propositions, suggestions et recommandations permettant à l’ANCB de préparer au mieux ses plaidoyers sur trois aspects à savoir : les questions de Genre, leur prise en compte dans les documents de planification communale ; les questions de participation citoyenne, comment faire contribuer les populations à la gestion des affaires publiques locales et les questions sociales, c’est-à-dire comment offrir aux populations des services de base de qualité » a-t-elle déclaré. En procédant à l’ouverture de la session, le président de l’ANCB et maire de Cotonou Luc Sètondji ATROPO a levé un coin de voile sur les points inscrits à l’ordre du jour de la session. Il s’agit entre autres points, de la clarification des trois thématiques dont s’occupe la commission ainsi que des défis à relever relativement à chacune d’elle, de la présentation de la stratégie genre de l’ANCB, de la présentation des principaux acquis du programme de promotion du Genre dans les planifications locales, mis en œuvre par l’ANCB dans 12 communes depuis 2017 avec l’appui techniques et financier de l’Association des Villes et Communes Flamandes (VVSG), pour ne citer que ceux-là. Il a ensuite remercié la VVSG et félicité les membres pour leur nomination avant de les installer dans leurs fonctions.

 

jeudi, 29 avril 2021 17:48 Écrit par
Le Directeur Exécutif de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) représentant le président Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce mercredi 28 avril 2021 à Bohicon, à l’ouverture d’un atelier de capitalisation des acquis du Projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj). Prévu pour durer trois jours, cet atelier qui réunit les différents acteurs à savoir les Chargés de Mission Numérique des quatre communes pilotes du projet, des cadres communaux et de l’ANCB a pour objectif de valider les résultats de l’enquête Etat Final du projet et de finaliser la rédaction participative de ses documents de capitalisation.
Après avoir rappelé les différents points à aborder au cours de l’atelier, le représentant du Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-Pamiga) Hervé STERKERS a salué la synergie d’actions dans laquelle les différentes activités du projet se sont déroulées. Une synergie d’actions qui a permis d’obtenir des résultats très intéressants qui vont même au-delà des attentes de l’ANCB, selon le Directeur Exécutif Sègla LIHOUSSOU. Ce dernier a, dans son allocution, invité les participants à mettre beaucoup de soin dans la rédaction du document de capitalisation car va-t-il dit « Le président accorde une attention particulière à la capitalisation et la mise à l’échelle des acquis du projet CiTé bj afin de répondre à la demande sans cesse croissante des communes ».
A noter que le Projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj) est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-Pamiga) depuis 2018 dans les communes d’Avrankou, Banikoara, Bohicon et Toffo.
 
Page 1 sur 22

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…