mercredi, 21 février 2024 18:05 Écrit par

Offrir aux participants, un cadre d’échanges pour examiner, apporter les éclairages nécessaires et valider les propositions d’initiatives de services municipaux, dans une démarche d’amélioration ; tel est l’objectif visé par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en organisant du 21 au 22 février 2024, un atelier auquel prennent part, des acteurs communaux venus des communes d’Adjarra, de Bonou, de Dassa-Zoumè, de Kétou, de Ouessè et des experts venus du Canada. Ouvert par le Directeur Exécutif Sègla LIHOUSSOU, représentant le Président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, cet atelier qui se tient à Cotonou, entre dans le cadre du projet Partenariats Municipaux pour l’Innovation-Femmes en Politique Locale (FCM). Un projet mis en œuvre au Bénin par l’ANCB en partenariat avec la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) grâce à un financement de Affaires Mondiales Canada.

A en croire le Directeur Exécutif de l’ANCB, l’atelier entre dans le cadre de l’atteinte de l’un des résultats du projet qui est d’accroître la capacité des communes sélectionnées à fournir des services municipaux inclusifs et sensibles au genre. Il fait suite à une première formation organisée il y a quelques mois, sur la prestation de services inclusifs et sensibles au genre et sur l'engagement communautaire au profit des fonctionnaires des 5 communes bénéficiaires. Ce qui a permis de renforcer leur capacité à s'engager auprès des femmes et des groupes marginalisés en vue de prendre en compte les besoins spécifiques à ces groupes cibles dans les politiques de développement local. 

Dans cette même dynamique, les deux jours d'échanges permettront aux participants, d’acquérir des connaissances pratiques sur la planification, la préparation et la budgétisation des projets. Ceci pour faciliter la finalisation de leur proposition d'initiative de service. 

Pour Boniface COULIBALLY, représentant de la FCM, la faîtière des communes canadiennes tient beaucoup à l'aspect participatif de l'atelier. Les experts canadiens ne viennent donc pas pour "former" les participants béninois mais pour échanger avec eux et pour partager avec eux, leurs expériences.

Toutes choses qui leur permettront d'obtenir des informations sur la meilleure façon de mettre en œuvre des initiatives de services municipaux en vue de préparer une ébauche finale de proposition d’initiative de services municipaux à présenter à leurs Conseils communaux pour adoption.

mercredi, 24 janvier 2024 19:28 Écrit par

Aider l’Association Nationale des Communes du Bénin à optimiser l’utilisation de la communication pour des processus de plaidoyer plus performants, en vue de répondre au mieux aux *sollicitations* des communes ; tel est l’objectif poursuivi par la faitière des communes béninoises en organisant une session de renforcement de capacités de ces cadres. 

Démarrée ce mercredi 24 janvier 2024 à Cotonou, cette formation de trois jours entre dans le cadre du projet Partenariats Municipaux pour l’Innovation-Femmes en Politique Locale (PMI-FPL). Un projet mis en œuvre par l’ANCB en collaboration avec la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) et financé par Affaires Mondiales Canada. La session est animée par des cadres de l’Association des Municipalités Urbaines de la province de Saskatchewan (SUMA) au Canada. 

De façon concrète, il s’agit pour les émissaires de la SUMA, de partager leurs expériences en matière de plaidoyer avec les cadres techniques de l’ANCB, afin d’aider l’association à identifier les stratégies pour utiliser les compétences techniques disponibles actuellement au niveau du personnel en vue de mener à bien les processus de plaidoyer sans être dans l’obligation de procéder à un recrutement de personnel dans l’immédiat. A cet effet, grâce à divers exercices, les participants, de manière participative, travaillent à définir des approches pour capitaliser les compétences disponibles dans la perspective de faire de de la communication, un instrument véritablement au service du plaidoyer. 

Dans son intervention à l’ouverture de l’atelier, Jean-Marc NADEAU, Directeur Exécutif de la SUMA s’est réjoui d’être revenu au Bénin après un *séjour* assez plaisant en mars 2023 toujours dans le cadre d’une session de renforcement de capacités. Il n’a pas manqué de préciser qu’il s’agit en réalité d’une session d’échanges d’expériences parce que persuadé, que l’ANCB au fil des années, a développé beaucoup d’expertise en matière de plaidoyers. Pour sa part, Sègla *LIHOUSSOU*, Directeur Exécutif de l’ANCB, a remercié la FCM et la SUMA pour leur appui avant d’inviter ses collaborateurs à être assidus pour tirer le meilleur des trois jours d’échanges

vendredi, 19 janvier 2024 16:47 Écrit par

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Prévention des Conflits par l’Autonomisation des Jeunes et des Femmes dans l’Alibori, au Bénin (PREVENT), l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) recherche pour une durée de huit mois (08) mois non renouvelables, des jeunes (hommes et femmes) déscolarisés de la commune de Malanville et de Ségbana pour les réinsérer professionnellement à travers l’auto emploi. Ils doivent être immédiatement disponibles, pour rentrer dans un centre ou atelier de formation professionnelle.

lundi, 18 décembre 2023 17:53 Écrit par

Le Président de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) Luc Sètondji ATROKPO a lancé ce lundi 18 décembre 2023 à Cotonou, une campagne nationale de mobilisation des Chefs de Village et de Quartier de ville pour la coproduction de la sécurité et la promotion de la cohésion sociale. Organisée avec le soutien du Gouvernement et l'appui technique du Comité chargé du Contrôle des Missions de Sécurisation du Territoire national, la campagne vise à édifier les élus locaux sur le rôle qui est le leur dans la lutte contre l'insécurité et les violences de toute sorte.

Dans un contexte sous-régional d'insécurité grandissante le Bénin à l'instar des autres pays est confronté à plusieurs défis sécuritaires. Et s'il est vrai qu'aucun développement n'est possible sans la paix et la cohésion sociale, il est tout aussi évident que chaque Béninois, dans le contexte actuel, doit apporter sa pierre à l'édifice d'une société sûre et paisible. C'est ce qui justifie, selon le Président de l'ANCB Luc Sètondji ATROKPO, la décision du Bureau National de l'association, d'initier une campagne nationale de mobilisation des Élus locaux pour la coproduction de la sécurité. Une initiative très appréciée par le Gouvernement qui n'a pas hésité à apporter son soutien à la faîtière des communes béninoises.

C'est d'ailleurs en présence du Préfet du Littoral, du Président du Comité chargé du Contrôle des Missions de Sécurisation du Territoire national, le Général de Brigade Basile Adjou MOUMOUNI, et de plusieurs responsables de la Police Républicaine que le Président de l'ANCB a procédé au lancement de la tournée.

Occasion pour le Maire de Cotonou, de donner quelques précisions sur le déroulement de la campagne. "La campagne de sensibilisation que nous lançons ce jour, nous offre l'occasion, d'aller à votre rencontre, vous Chefs de Village et de Quartiers de ville qui êtes les autorités politico-administratives les plus proches de nos populations, de vous féliciter pour vos précieuses contributions à la préservation de la paix et à vous encourager à maintenir le cap. Elle prend en compte toutes les communes et impactera l’ensemble des Chefs de village et de Quartier de ville de notre pays", a-t-il précisé. Il n'a pas manqué d'insister sur la nécessité pour les élus locaux, de travailler en franche collaboration avec les forces de sécurité pour garantir la sécurité et la tranquillité des populations. Présent à la cérémonie de lancement, le Préfet du Littoral Alain Sourou OROUNLA a réaffirmé l'importance de la collaboration entre tous les acteurs au niveau local pour relever le défi sécuritaire.

mercredi, 13 décembre 2023 10:11 Écrit par

Lancé il y a quelques mois par le Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), M. Luc Sètondji ATROKPO avec à ses côtés la Présidente du Réseau des ONG pour le Développement Durable (RODD), Mme Carmen GABA, le projet d’élaboration du Bulletin Communautaire de Performance des ODD (BCP-ODD) a livré ses outputs majeurs. Il s’agit des BCP-ODD des cinq communes pilotes dans le secteur de la santé assortis des Plans Conjoints d’Amélioration des Services (PCAS). A cet effet, le RODD, partenaire opérationnel de l’ANCB dans la mise en œuvre du projet, a convié les acteurs à un atelier national de validation du Bulletin Communautaire de Performance qui se tient à Bohicon du 11 au 12 décembre 2023.

Pour cette phase pilote qui a pris en compte les communes d’Adjohoun, Bantè, Grand-Popo, Ouinhi et Toffo, focus a été fait sur l’Objectif de Développement Durable numéro 3 (ODD3) relatif à la santé et au bien-être. Il s’agit concrètement pour l’ANCB et son partenaire RODD, d’offrir d’une part aux populations bénéficiaires des soins de santé publique dans chacune de ces communes, l’opportunité d’apprécier la qualité des services qu’elles reçoivent de la part des acteurs du système sanitaire et d’autre part, de permettre aux prestataires de ces services que sont les agents de santé, d’entendre les griefs de leurs usagers et de leur apporter le cas échéant, des éclairages. Exercice à l’issue duquel, les deux acteurs sous la facilitation des consultants recrutés par le projet, échangent et de commun accord, proposent un Plan Conjoint d’Amélioration des Services (PCAS).

 

L’Atelier de Bohicon qui a réuni des Maires, des acteurs du secteur de la santé, des Organisations de la Société Civile et autres, offre donc l’occasion à ce parterre d’intelligences, d’apprécier les BCP et PCAS de chaque commune et de procéder à leur validation.  

Après avoir remercié les différents partenaires qui ont accompagné son réseau depuis le lancement du projet, la Présidente du RODD est revenue sur l’importance du BCP ODD. « Le Bulletin Communautaire de Performance est souvent perçu comme un outil pour améliorer la redevabilité et la réactivité des prestataires de services, de même qu’un instrument efficace d’autonomisation communautaire. Plus encore, il permet un espace collaboratif entre les citoyens et les prestataires de services publics, afin de travailler ensemble, de négocier et de s’entendre sur un plan d’amélioration des services c’est-à-dire le Plan Conjoint d’Amélioration des Services (PCAS) », a précisé Carmen GABA.

Représentant le Président de l’Association Nationale des Commune du Bénin Luc Sètondji ATROKPO, le Maire d’Avrankou Gabriel GANHOUTODE, en sa qualité de Président de la commission thématique de l’ANCB en charge du Suivi des ODD a rappelé le chemin parcouru par le Bénin depuis l’adoption en 2015, de l’Agenda 2030. Il a surtout mis un accent particulier sur le précieux accompagnement de la faîtière au profit des communes pour l’appropriation, des 17 objectifs et de leurs cibles, leur prise en compte dans les documents de planification locale et leur mise en œuvre effective à travers les différentes activités menées par les communes.

A noter qu’en tant que chef de terre, c’est le Maire de Bohicon Ruffino d’ALMEIDA qui a souhaité la bienvenue aux participants.

jeudi, 07 décembre 2023 10:06 Écrit par

Les membres de la Commission thématique Économie et Finances Locales de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) ont tenu du 5 au 6 décembre 2023 leur troisième session au titre de l'année en cours. Placée sous le thème "Les ressources foncières locales : quel état des lieux et quelles perspectives", cette rencontre qui a connu la présence de plusieurs Maires, des Chefs d'Arrondissement, des Secrétaires Exécutifs, des représentants de structures d'État, des cadres communaux et des personnes ressources a parmi aux participants de faire le point de l'incidence des réformes foncière et de la création de l'Agence Nationale de Gestion des Marchés sur les ressources communales et de faire des propositions de plaidoyer au Bureau National de l'ANCB.

Dans un contexte de réformes majeures touchant le niveau local, notamment l'entrée en vigueur du code de l’administration territoriale, du nouveau code général des impôts et les différentes mesures prises par le Gouvernement pour assurer la sécurité foncière, l’ANCB, a décidé, conformément aux sollicitations de ses membres, de se pencher sur ces innovations en lien avec les finances locales. 

Par ailleurs, la création de l'agence nationale de gestion des marchés qui risque d'ôter aux communes l'une de leurs plus importantes sources de mobilisation de ressources propres est à l'origine de certaines craintes des acteurs communaux. C'est donc pour réfléchir sur l'incidence de toutes ces mesures et engager les plaidoyers nécessaires que la session a été organisée. Elle a permis aux participants de mener des réflexions et de faire des propositions en tenant compte des difficultés rencontrées ou identifiées par les acteurs, au Bureau National.

Au nom du Président de l'ANCB Luc Sètondji ATROKPO, le Maire de Houéyogbé Cyriaque DOMINGO qui a ouvert les travaux a rassuré les participants que le Bureau attend avec beaucoup d'intérêt les conclusions de leurs assises afin de prendre les dispositions idoines pour faire en sorte que toutes ces réformes n'impactent pas négativement les ressources communales. 

Dans son mot de bienvenue, le Maire de Bohicon a invité les participants à profiter des nombreux atouts et attraits dont dispose la ville carrefour.

mercredi, 29 novembre 2023 10:56 Écrit par

En visite de travail au Bénin Dans le cadre du partenariat entre la ville belge de Rœselare et la commune de Dogbo, Stéphanie ROSSEEL a été reçue ce lundi 27 novembre 2023 au siège de l’Association Nationale des communes du Bénin (ANCB). Accompagnée de Lambert SEHOUBO Coordonnateur communal du partenariat entre les deux communes pour le compte de Dogbo, la missionnaire belge est venue s’entretenir avec Agathe ALLADAYE, Coordonnatrice du programme Bonne Gouvernance Locale (GLoBe), fruit du partenariat entre l’ANCB et l’Association des Villes et Communes Flamandes (VVSG) en Belgique.

Occasion pour les deux parties, de passer en revue les activités menées dans le cadre des partenariats et de réfléchir aux solutions pour contourner les difficultés rencontrées.

mercredi, 22 novembre 2023 15:28 Écrit par

Démarré le 20 novembre 2023, le 7è Forum africain des Managers Territoriaux sur le thème "La contribution des collectivités territoriales à la réalisation de la Zone de Libre-échange continentale africaine" a connu ce mercredi 22 novembre 2023, plusieurs panels.

Au nombre de ces panels, figure celui consacré à la gouvernance territoriale auquel a pris par la délégation de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) conduite part la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique chapitre Bénin (REFELA-Bénin), Lucie SESSINOU. Occasion pour elle de partager ses expériences accumulées depuis plus de vingt ans en matière de gouvernance locale, aussi bien à la tête de la commune de Kétou dont elle est Maire qu’à la présidence du réseau des femmes élues conseillères au Bénin (REFEC-Bénin) devenu REFALA-Bénin il y a quelques mois.

Plusieurs intervenants se sont succédés au cours de ce panel, pour expliquer les tenants et aboutissants de la gouvernance locale. La première présentation a traité du Mindset, l'importance du changement de mentalité dans la promotion du développement en général et du développement local en particulier. Il a été aussi question de partager avec l'assistance les pratiques liées à l'utilisation de l'intelligence territoriale dans la gestion des collectivités territoriales au Maroc. La présidente continentale du REFELA a partagé ses convictions pour une meilleure implication des femmes et des jeunes dans le développement notamment au niveau local.

A noter que le Directeur Exécutif de l’ANCB Sègla LIHOUSSOU prend également part à ce forum qui se déroule du 20 au 26 novembre 2023 à El Jadida dans la Région de Casablanca-Settat au Maroc avec pour objectif, de présenter et débattre sur les enjeux et la place des Collectivités Territoriales africaines dans la dynamique de l’intégration économique du Continent.

mercredi, 15 novembre 2023 20:28 Écrit par

Dans le but de contribuer à la prévention de l’extrémisme violent dans les communes du nord du Bénin, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) met en œuvre avec le soutien financier de l’Union Européenne, le projet de consolidation de la paix à travers la prévention de l’extrémisme violent qui intervient dans les communes de Malanville et de Ségbana.

Pour la poursuite de la mise en œuvre des activités du projet, l’ANCB lance le présent avis pour pourvoir au remplacement du Coordonnateur et de l’Assistant en charge des finances, les précédents occupants desdits postes ayant été appelés à d’autres fonctions dans d’autres institutions.

Cliquez ci-dessous pour télécharger l'avis.

vendredi, 10 novembre 2023 17:51 Écrit par

Engagée pour la réussite de la réforme structurelle du secteur de la décentralisation dont la mise en œuvre a démarré depuis avril 2022, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) présidée par le Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO multiplie les initiatives d’accompagnement des acteurs communaux. A cet effet, elle a organisé du 9 au 10 novembre 2023 à Bohicon, la première session du Cadre de concertation entre l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et les Associations Régionales et Départementales de communes (AR-AD).

Financée par la Coopération Suisse à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance et à l’Attractivité des territoires (AGORA), la rencontre ouverte par le Maire de Parakou Inoussa CHABI ZIME, représentant le Président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, a connu la participation des membres du Bureau national de l’ANCB, des présidents des AR-AD, essentiellement des Maires, des Directeurs Exécutifs des Associations Régionales et Départementales de communes, des représentants des Organisations de la Société Civile, des membres de l’Unité de Gestion du programme AGORA des personnes ressources et des cadres de la Direction exécutive de l’ANCB. Elle offre aux participants, l’occasion d’échanger autour des difficultés nées de la mise en œuvre des changements induits par les innovations contenues dans le Code de l’Administration Territoriale en République du Bénin en vue d’identifier les sujets de plaidoyers à engager pour contribuer plus efficacement à la réussite de la réforme ; gage d’un développement équilibré de nos communes.

Au nom de l’Unité de Gestion du programme AGORA, Bakary TRAORE a fait une brève présentation du programme. Un programme qui selon lui, intervient dans les 27 communes des départements de l’Alibori, de l’Atacora, du Borgou et de la Donga et vise le développement équilibré des différentes communes bénéficiaires. Pour la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique chapitre Bénin (REFELA-Bénin) et Maire de Kétou Lucie SESSINOU, la rencontre est assez fructueuse en ce sens qu’elle permet de s’interroger sur l’état actuel de gouvernance des communes, sur les dysfonctionnements recensés afin de faire des propositions de solutions à ces difficultés.

Après avoir rappelé l’importance du Cadre de concertation entre l’ANCB et les AR-AD dans l’efficacité des plaidoyers menés par la faîtière, le Maire de Parakou représentant le Président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO a invité les membres à poursuivre les efforts  « Je suis particulièrement heureux des précieuses contributions de ce creuset à l‘efficacité du dispositif de plaidoyer mis en place par l’ANCB pour défendre les intérêts des communes et pour les appuyer dans l’amélioration continue de la gouvernance à la base. Mais tant qu’il reste à faire, rien n'est encore fait, dit-on. C’est pour cela que la présente session, qui se tient au lendemain du premier anniversaire de l’implémentation de la réforme structurelle du secteur de la décentralisation me parait opportune », a indiqué Inoussa CHABI ZIME. Il a ensuite poursuivi en rappelant la finalité de la rencontre qui « permettra in fine, d’élaborer une feuille de route et de formuler des recommandations pour la conduite de ces plaidoyers ».

Dans son mot de bienvenue, le Maire de Bohicon Ruffino D'ALMEIDA a invité les participants à profiter à fond des potentialités de la ville carrefour.

Page 1 sur 35

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…