lundi, 19 avril 2021 16:18 Écrit par

OBJET

GFA Consulting Group, opérateur de mise en œuvre de la phase 2 du Programme redevabilité de DDC au Bénin, dont le bureau local est situé à Cotonou, rue du collège Océan, lot M8, République du Bénin, lance un avis d'appel à propositions (AàP) FoSIR 2021 pour la sélection des projets/initiatives portés par les Organisations de la Société Civile (OSC) et les intercommunalités, sur toute l’étendue de la République du Bénin, financé par la phase 2 du Programme Redevabilité sur financement de la Coopération Suisse.

L'AàP vise à soutenir des initiatives de redevabilité proposées et portées par des OSC sous forme individuelle ou structurées en réseaux, faitière ou plateformes et des intercommunalités en vue de la fourniture de services publics de qualité par les administrations centrales et locales plus conscientes de leur responsabilité dans la délivrance desdits services. Les secteurs prioritaires du présent AàP sont : (i) la santé, (ii) l’éducation, (iii) l’eau/assainissement et (iv) l’état-civil.

  • CONDITIONS DE PARTICIPATION ET MODALITES DE SOUMISSION

 

Les candidats intéressés par le présent AàP sont priés de télécharger les lignes directrices et autres annexes y relatifs sur les sites ci-dessous :

Et à partir des liens suivants :

21 03 30_FoSIR_AaP LIGNES DIRECTRICES_2021_VD.pdf

21 03 31_ANNEXE 1_CANEVAS NOTE SUCCINCTE_2021_VD.docx

21 03 31_ANNEXE 2_CANEVAS BUDGET_2021_VD.xlsx

21 03 31_ANNEXE 8 CADRE LOGIQUE_RED_2021_VD.xlsx

Les lignes directrices peuvent également être obtenues auprès du secrétariat de l’UGP (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Les lignes directrices précisent les modalités de soumission, les critères d’évaluation des offres et l’échéancier du présent AàP.

  • DEPOT DES DOSSIERS ET RENSEIGNEMENTS

Les demandes de clarifications peuvent être envoyées par les demandeurs par courrier électronique au plus tard le 19 avril 2021, à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les soumissions doivent être transmises en version électronique au Secrétariat de l’Unité de Gestion du Programme Redevabilité (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) au plus tard le 05 mai 2021 à 17 heures précises, mentionnant pour objet « AàP FoSIR 2021 - Guichet ……. - Note succincte de projet ».

lundi, 19 avril 2021 16:05 Écrit par
 
Le maire de Ouessè Firmin Ibidon AKPO représentant le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce lundi 29 mars 2021 à Parakou, en présence des préfets de l’Alibori, de la Donga, de plusieurs maires, cadres et autres conseillers communaux, ainsi que du Secrétaire Permanent du Conseil de l’Alimentation et de la Nutrition Alfred ACAKPO, à l’ouverture d’un atelier régional de deux jours.
Au menu de cette rencontre financée par la Banque Mondiale dans le cadre du Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PNDPE) mis en œuvre par le Secrétariat Permanent du Conseil de l’Alimentation et de la Nutrition (SP/CAN) en partenariat avec l’ANCB, la validation de l’étude portant élaboration des cahiers de charge des plateformes de nutrition aux niveaux départemental, communal et des villages.
Selon les résultats de l’enquête EDS 2017-2018, le taux de malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans est de 32%. Un taux qui dépasse le seuil fatidique de 30% considéré comme seuil de gravité par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence des Nations Unies pour l’Education (UNICEF) et appelle à redoubler d’effort pour éradiquer ce mal dont les conséquences sur l’individu sont désastreuses. C’est ce qui justifie d’ailleurs l’option faite par l’ANCB et ses partenaires d’impliquer les acteurs à tous les niveaux pour susciter un sursaut collectif contre le fléau.
Selon Stanislas HOUNKANLIN, Directeur du plaidoyer à l’ANCB, « la logique qui sous-tend la mise en place et le fonctionnement des plateformes multi-acteurs à tous les niveaux est de promouvoir une multisectorialité agissante dans le domaine de la nutrition aux niveaux déconcentré et décentralisé ». Il s’agit surtout a-t-il précisé, d’œuvrer pour la pérennisation des actions en faveur de la promotion de la nutrition au niveau communal. « De ce fait, les plateformes multisectoriels et multi-acteurs constituent un creuset de partage et d’échanges entre acteurs afin de relever sur la base d’une synergie d’actions concourant à bannir ensemble le fléau que représente le double fardeau de la malnutrition au sein des populations béninoises et d’espérer un développement du capital humain de qualité », a-t-il poursuivi.
Cette volonté d’impliquer tous les acteurs et de rendre pérennes les actions a poussé l’ANCB à commettre une étude pour clarifier les rôles et responsabilités de chaque acteur, dira le maire de Ouessè dans son discours d’ouverture de l’atelier. Selon lui, ce choix s’est imposé à la faitière des communes béninoises pour consolider les nombreux acquis obtenus depuis 2012. Il n’a pas manqué de rappeler l’engagement et les actions entreprises par l’ANCB à travers le Projet de Nutrition Communautaire (PNC) mis en œuvre dans 10 communes, le Projet Multisectoriel de l’Alimentation, de la Santé et de la Nutrition (PMASN) sur la période 2014-2019 dans quarante (40) communes du Bénin et celui en cours le Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PNDPE) en cours de mise en œuvre dans 48 communes du Bénin, bien entendu en partenariat avec le SP-CAN et les bailleurs.
Pour sa part, le Secrétaire Permanent du Conseil de l’Alimentation et de la Nutrition Alfred ACAKPO a d’abord salué la qualité des relations entre sa structure et l’ANCB avant de réitérer son engagement à poursuivre la collaboration pour plus de résultats.
 
 
 
Dans son engagement à mettre le numérique au service de la participation citoyenne au niveau communal, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) présidée par le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO a entrepris de développer quatre applications numériques grâce au projet de promotion de la Civic-Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj). Au nombre de celles-ci, figurent l’application du Suivi du Plan Annuel d’Investissement Communal (SPAIC) qui permet aux citoyens de suivre grâce à leur smartphone, l’exécution du Plan Annuel d’Investissement de leur commune et l’application (GoLocal) dont l’objectif est d’offrir aux populations, la possibilité de géo localiser différents problèmes dans leur localité et de les signaler aux autorités communales toujours via leur téléphone portable. Deux applications révolutionnaires qui devraient booster l’interaction entre les citoyens et leurs administrations communales pour peu qu’elles tiennent effectivement compte des réalités locales.
C’est donc pour s’assurer que chacune des applications répondent effectivement aux réalités terrains que l’ANCB a réuni du 16 au 18 mars 2021 à Klouékanmè les développeurs, les planificateurs, les chefs services techniques et les Chargés de mission numérique des communes pilotes du projet, pour définir de façon participative leurs contenus techniques. Trois jours d’échanges meublés par la présentation des fonctions des applications SPAIC et GoLocal ; la définition de la matrice standard de récupération des données des PAI des communes et des modalités de leur intégration à la base de l’application SPAIC ainsi que la définition du mécanisme de traitement et d’archivage des données géo localisées envoyées à travers l’application GoLocal.
Au nom du président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, le Directeur Exécutif Sègla LIHOUSSSOU dans son mot d'ouverture, a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des objectifs de l’atelier. A noter que le projet Cité bj est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-Pamiga) dans les communes d’Avrankou, de Banikoara, de Bohicon et de Toffo.
 
 

 
lundi, 19 avril 2021 15:46 Écrit par
Dans son engagement à mettre le numérique au service de la participation citoyenne au niveau communal, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) présidée par le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO a entrepris de développer quatre applications numériques grâce au projet de promotion de la Civic-Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj). Au nombre de celles-ci, figurent l’application du Suivi du Plan Annuel d’Investissement Communal (SPAIC) qui permet aux citoyens de suivre grâce à leur smartphone, l’exécution du Plan Annuel d’Investissement de leur commune et l’application (GoLocal) dont l’objectif est d’offrir aux populations, la possibilité de géo localiser différents problèmes dans leur localité et de les signaler aux autorités communales toujours via leur téléphone portable. Deux applications révolutionnaires qui devraient booster l’interaction entre les citoyens et leurs administrations communales pour peu qu’elles tiennent effectivement compte des réalités locales.
C’est donc pour s’assurer que chacune des applications répondent effectivement aux réalités terrains que l’ANCB a réuni du 16 au 18 mars 2021 à Klouékanmè les développeurs, les planificateurs, les chefs services techniques et les Chargés de mission numérique des communes pilotes du projet, pour définir de façon participative leurs contenus techniques. Trois jours d’échanges meublés par la présentation des fonctions des applications SPAIC et GoLocal ; la définition de la matrice standard de récupération des données des PAI des communes et des modalités de leur intégration à la base de l’application SPAIC ainsi que la définition du mécanisme de traitement et d’archivage des données géo localisées envoyées à travers l’application GoLocal.
Au nom du président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, le Directeur Exécutif Sègla LIHOUSSSOU dans son mot d'ouverture, a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des objectifs de l’atelier. A noter que le projet Cité bj est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-Pamiga) dans les communes d’Avrankou, de Banikoara, de Bohicon et de Toffo.
 
 

 
lundi, 19 avril 2021 15:01 Écrit par
En ce 08 mars, Journée Internationale de la Femme, je voudrais rappeler à tous mes collègues maires, notre devoir en tant que décideurs politiques locaux, de promouvoir le genre. Les bouleversements engendrés par la pandémie de COVID-19 ne doivent pas nous faire perdre de vue les défis de la promotion d'une société plus juste et plus équitable envers les femmes et les filles.. Aujourd’hui plus que jamais, les autorités locales doivent davantage démontrer leur engagement dans la promotion du genre pour induire un développement local inclusif.
J'en profite pour rendre hommage à toutes ces femmes battantes à divers niveaux dans notre société.
lundi, 19 avril 2021 14:32 Écrit par
L’ANCB, les communes de Bohicon, Dogbo, Pèrèrè, Toucountouna et Za-Kpota échangent avec leurs partenaires belges
L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en partenariat avec l’Association des Villes et Communes Flamandes (VVSG) organise du 1er au 3 mars 2021 à Cotonou, la première session des journées de planification du Programme Pluriannuel Fédéral de Coopération Internationale Municipale 2022-2026 de la Belgique. Financé par la Coopération au Développement belge (DGD), le programme vise à accompagner les communes de Bohicon, de Dogbo, de Pèrèrè, de Toucountouna et de ZA-Kpota ainsi que l’ANCB dans la prise en compte de certaines thématiques telles que l’économie locale, le Genre etc. dans leurs plans d’actions.
En effet, depuis 2017, le Programme Pluriannuel Fédéral de Coopération Internationale Municipale qui est une initiative du gouvernement fédéral belge accompagne la coopération décentralisée dans plusieurs pays africains dont le Bénin. Pour le compte du premier programme quinquennal (2017-2021) qui prend fin cette année, plusieurs appuis ont été apportés aux communes bénéficiaires avec des résultats assez concrets sur le quotidien des populations. C’est donc s’inscrivant dans une démarche de co-construction que la DGD a entrepris avec l’appui de la VVSG et de son partenaire l’ANCB, d’associer les communes béninoises bénéficiaires à la planification des actions et des activités pour plus d’impact lors du prochain programme (2022-2026).
COVID-19 oblige, les partenaires belges n’ont pu effectuer le déplacement. Il a donc fallu faire recours à la technologie pour permettre aux participants béninois d’échanger en direct avec la partie belge. Pour s’assurer que les actions et les activités tiennent effectivement compte des réalités terrain, chaque commune a envoyé trois cadres. Toutes choses qui garantissent la prise en compte de tous les aspects conformément au principe des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui veut que personne ne soit laissé de côté dans la planification et la mise en œuvre des actions de développement.
En procédant à l’ouverture de la session, le Directeur Exécutif de l’ANCB Sègla LIHOUSSOU, représentant le président Luc Sètondji ATROKPO a remercié les partenaires belges pour leur accompagnement. Il a ensuite invité les participants à de fructueux échanges.
 
 
mercredi, 07 avril 2021 22:37 Écrit par
  • OBJET

GFA Consulting Group, opérateur de mise en œuvre de la phase 2 du Programme redevabilité de DDC au Bénin, dont le bureau local est situé à Cotonou, rue du collège Océan, lot M8, République du Bénin, lance un avis d'appel à propositions (AàP) FoSIR 2021 pour la sélection des projets/initiatives portés par les Organisations de la Société Civile (OSC) et les intercommunalités, sur toute l’étendue de la République du Bénin, financé par la phase 2 du Programme Redevabilité sur financement de la Coopération Suisse.

L'AàP vise à soutenir des initiatives de redevabilité proposées et portées par des OSC sous forme individuelle ou structurées en réseaux, faitière ou plateformes et des intercommunalités en vue de la fourniture de services publics de qualité par les administrations centrales et locales plus conscientes de leur responsabilité dans la délivrance desdits services. Les secteurs prioritaires du présent AàP sont : (i) la santé, (ii) l’éducation, (iii) l’eau/assainissement et (iv) l’état-civil.

 

  • CONDITIONS DE PARTICIPATION ET MODALITES DE SOUMISSION

 

Les candidats intéressés par le présent AàP sont priés de télécharger les lignes directrices et autres annexes y relatifs sur les sites ci-dessous :

Et à partir des liens suivants :

21 03 30_FoSIR_AaP LIGNES DIRECTRICES_2021_VD.pdf

21 03 31_ANNEXE 1_CANEVAS NOTE SUCCINCTE_2021_VD.docx

21 03 31_ANNEXE 2_CANEVAS BUDGET_2021_VD.xlsx

21 03 31_ANNEXE 8 CADRE LOGIQUE_RED_2021_VD.xlsx

Les lignes directrices peuvent également être obtenues auprès du secrétariat de l’UGP (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Les lignes directrices précisent les modalités de soumission, les critères d’évaluation des offres et l’échéancier du présent AàP.

  • DEPOT DES DOSSIERS ET RENSEIGNEMENTS

Les demandes de clarifications peuvent être envoyées par les demandeurs par courrier électronique au plus tard le 19 avril 2021, à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les soumissions doivent être transmises en version électronique au Secrétariat de l’Unité de Gestion du Programme Redevabilité (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) au plus tard le 05 mai 2021 à 17 heures précises, mentionnant pour objet « AàP FoSIR 2021 - Guichet ……. - Note succincte de projet ».

vendredi, 26 février 2021 09:01 Écrit par

Chers collègues maires

Chers acteurs communaux à divers niveaux
Chères populations

Notre pays fait face depuis quelques semaines à une deuxième vague de la pandémie du COVID-19. Cette deuxième vague qui semble plus virulente et plus meurtrière que la première, appelle de notre part une réaction collective.

J’invite donc les élus, les cadres et les populations de l’ensemble des 77 communes du Bénin, à respecter avec une extrême rigueur, les mesures barrières à savoir le port de masque en tout temps et en tout lieu ; le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre ; le lavage systématique des mains à l’eau et au savon ou l’utilisation d’un gel hydro alcoolique, la limitation des déplacements etc.

J’exhorte également chacune et chacun de nous à faire confiance aux autorités gouvernementales dont la gestion nous a permis d’être relativement épargnés depuis le début de la pandémie.

Ensemble mobilisons-nous dans la rigueur et la discipline pour vaincre le Coronavirus.

 

vendredi, 26 février 2021 08:51 Écrit par

Une délégation de l’ANCB au Togo pour s’inspirer de l’expérience des villes togolaises

Apprendre de l’expérience des villes togolaises et s’inspirer des bonnes pratiques développées en matière d’offre de service en Planification Familiale pour parfaire ce qui se fait au niveau des communes béninoises ; tel est l’objectif poursuivi par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en dépêchant une mission au Togo. Conduite par le maire de la commune de Ouessè Ibidon Firmin AKPO la mission qui séjourne au Togo du 21 au 27 février 2021 a un programme très chargé. Entre les séances de travail à Lomé avec les responsables en charge de la décentralisation et de la santé sexuelle et reproductive, la mission béninoise effectue également des descentes sur le terrain notamment dans la commune de Tsévié, ville pilote qui bénéficie d’un cofinancement de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), de la Ville de Paris et de la Fondation Bill & Melinda GATES pour la mise en œuvre d’un projet de promotion de la Planification Familiale.

C’est d’ailleurs dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet similaire dont bénéficient cinq villes béninoises grâce au financement des mêmes partenaires que la délégation de l’ANCB s’est rendue au Togo. En effet, démarré depuis août 2019, le projet de promotion de la Planification Familiale dans les villes béninoises (PF) mis en œuvre dans les communes de Cotonou, Matéri, Nikki, Ouessè et Dogbo est dans sa phase de capitalisation. C’est dans la perspective de l’organisation de l’atelier de capitalisation des acquis du projet que l’ANCB a envoyé la mission au Togo où le même atelier est organisé. Il s’agit donc pour les émissaires béninois, d’échanger avec les responsables du projet au Togo, de participer à l’atelier de capitalisation, de rencontrer les autorités de la faitières des communes togolaises et autres pour apprendre de leurs réussites mais aussi de leurs échecs.

Au siège de la Faitière des Communes Togolaises (FCT). La délégation du Bénin a été reçue par le Secrétaire Exécutif avec qui les échanges ont été cordiaux et très conviviaux. La même ambiance a prévalu au niveau du District Autonome de Lomé et au ministère de la santé du Togo où la mission béninoise a échangé respectivement avec le Secrétaire général et la Directrice de la santé, de la mère, de l'enfant et de la planification familiale.

 

Page 1 sur 21

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…