mardi, 28 décembre 2021 12:29 Écrit par

Après cinq ans d'instances activités couronnées par des résultats très satisfaisants, les acteurs du projet de renforcement de capacités des autorités locales pour la prise en compte du Genre dans les planifications communales financé par l'Association des Villes et Communes Flamandes (VVSG) et du Programme de Coopération Internationale Communale (PCIC) de la Coopération Belge au Développement se sont retrouvés le vendredi 17 décembre 2021 à Cotonou pour faire le bilan. C'est le maire de la ville hôte Luc Sètondji ATROKPO en sa qualité de président de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) qui a présidé les travaux en présence de la présidente du Réseau des Femmes Élues Conseillères au Bénin (REFEC) la mairesse de Kétou Lucie SESSINOU, du chef de la Coopération Belge Martin DEROOVER, des maires des douze communes pilotes du projet, des représentants des ministères sectoriels, des partenaires techniques et financiers, des acteurs communaux sans oublier les cadres de l'ANCB.

 
Au-delà de la présentation des activités menées et des résultats obtenus dans le cadre du projet par la coordonnatrice du programme de coopération ANCB-VVSG Agathe ALLADAYE, les assises qui ont duré une journée ont été meublées par deux panels de discussion. Le premier panel intitulé "Prise en compte du Genre dans les actions communales animé par Annette ABIASSI, Cheffe Service Gouvernance Locale de l'ANCB a permis aux communes de Dogbo, de Toucountouna et de Za-Kpota, bénéficiaires du PCIC et à la commune de Matéri appuyé par le programme ANCB-VVSG, de présenter en profondeur, les activités menées en faveur du Genre sur leur territoire. Les discussions ont notamment porté sur la clarification du concept "économie locale axée sur le marché", les actions Genre menées par chaque commune, les changements obtenus ou non, les difficultés rencontrées et les stratégies mises en place pour pérenniser les acquis.
 
En ce qui concerne le second panel intitulé "Impacts des réformes de l'État civil dans les Communes, les échanges ont tourné autour du rôle des différents acteurs que sont les communes, la Direction Générale de l'État civil (DGEC), l'Agence Nationale d'Identification des Personnes (ANIP), des difficultés rencontrées par les communes et des perspectives à long terme.
 
En procédant à l’ouverture de l’atelier, le président de l’ANCB s’est dit reconnaissant vis-à-vis de la VVSG et du peuple belge pour le soutien constant dont bénéficient les communes béninoises dans divers secteurs depuis plusieurs années. Le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO s'est ensuite félicité des résultats obtenus dans le cadre du partenariat entre la faitière des communes béninoises et son homologue des communes flamandes. Il a surtout salué la disponibilité de la VVSG à continuer l'aventure de la promotion du Genre dans les communes béninoises aux côtés de l'ANCB. « A l'issu de l'évaluation des résultats obtenus, nous avons convenu avec la VVSG et sur requête des bénéficiaires, de renouveler le partenariat pour les cinq prochaines années. Mieux, ce nouveau projet qui démarre dès 2022, ambitionne d'impacter encore plus de communes et prévoit des ressources pour financer des activités de promotion du Genre directement sur le terrain », a fièrement annoncé le président de l’ANCB.
 
A noter que grâce à ce partenariat, l’ANCB accompagne depuis 2017, douze communes à savoir Toucountouna, Bohicon, Za-Kpota, Dogbo, Agbangnizoun, Ouinhi, Matéri, Péhunco, Toviklin, Lalo, Houéyogbé et Pèrèrè dans la prise en compte du Genre dans les planifications locales.
vendredi, 24 décembre 2021 09:42 Écrit par

L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a tenu ce mercredi 22 décembre 2021, son Conseil National pour le compte de l’année en cours à Bohicon. Présidée par le maire de Cotonou et président de l’ANCB, Luc Sètondji ATROKPO avec l’appui du Premier Vice-président, le maire de Banikoara, Bio Sarako TAMOU, la session a permis entre autres dossiers, de désigner les six maires qui doivent représenter le Bénin au Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA (CCT-UEMOA).

Les six Maires devant représenter le Bénin au Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA (CCT-UEMOA) pour les quatre prochaines années sont désormais connus. Il s’agit du Maire de Cotonou et président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO actuel Premier Vice-président du CCT-UEMOA, du maire de Porto-Novo Charlemagne YANKOTY, du Maire de Copargo Ignace OUOROU, de la Mairesse de Kandi Zinatou Alazi OCENI, du maire de Glazoue Gilles HOUNDOLO et du maire de Grand-Popo Jocelyn AHYI. Leur désignation a eu lieu ce mercredi 22 décembre 2021 à l’occasion de la tenue de la session 2021 du Conseil National de l’ANCB. Fidèle à sa ligne de gestion qui privilégie l’équilibre régional et la concertation, le président de la faîtière des communes béninoises a veillé à ce que toutes les régions du pays soient représentées dans le strict respect des textes du CCT-UEMOA. « Les textes de cet organe désignent d’office le Président de l’Association de Pouvoirs Locaux (APL) c’est-à-dire l’ANCB pour ce qui concerne le Bénin, le Maire de la ville capitale et au moins une femme», a précisé le maire Luc ATROPO.

Outre cet important point, les membres du Conseil national ont eu droit à deux présentations. La première sur les grandes activités menées par le Bureau depuis son installation en décembre 2020 et la deuxième sur le projet Partenariats Municipaux pour l’Innovation-Femme en Politique Locale (PMI-FPL). Un projet initié par l’ANCB et financé par la Fédération Canadienne des Municipalités et dont l’objectif est de promouvoir le leadership féminin dans les communes béninoises. « Nos plaidoyers en direction de la Fédération Canadienne des Municipalités en abrégé (FCM) ont fini par porter leur fruit et c’est avec un immense plaisir que je vous annonce que cette fédération s’engage à soutenir l’ANCB et cinq communes béninoises pour une durée de 6 ans dans le cadre du projet dont j’ai parlé plus haut », a fièrement annoncé le président de l’ANCB avant d’inviter ses pairs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des résultats de la session.

A noter que le Conseil National de l’ANCB est un organe d’orientation et de contrôle du Bureau entre deux congrès. Il est composé de 39 membres à savoir deux représentants par département plus les 15 membres du Bureau National.

 

mardi, 14 décembre 2021 06:22 Écrit par

Aider les collectivités territoriales béninoises à maîtriser et à mieux gérer les flux migratoires sur leurs territoires en vue de faire efficacement face à l’insécurité et à la montée de l’extrémisme religieux qui menacent le Bénin; C’est le nouveau chantier ouvert par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) présidée par le Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO. A cet effet, une délégation de l’association a été reçue en audience ce lundi 13 décembre 2021 par la représentante résidente de la Fondation Friedrich Ebert Dr Iris NOTHOFER au siège de l’institution à Cotonou. Conduite par le maire d'Abomey-Calavi  Angelo AHOUANDJINOU, représentant le président de l’ANCB, l’équipe composée de la mairesse de Toffo Bibiane ADAMAZE SOGLO, du Directeur du Plaidoyer Stanislas HOUNKANLIN et du Rapporteur de la Commission thématique en charge du Numérique et de l’Innovation Technologique de l’ANCB Éric TINDO est allée faire part à la fondation, du souhait de la faîtière des communes béninoises de mettre en place un partenariat entre les deux institutions. 

Cette convention appelée de tous ses vœux par l’ANCB devrait couvrir essentiellement trois domaines à savoir la migration qui est une thématique très actuelle et sur laquelle la Friedrich Ebert Stiftung (FES) est très active, le numérique et l’économie locale qui sont des thématique transversales en matière de développement local.
Dans une ambiance chaleureuse et conviviale les deux parties ont reconnu la pertinence des différents secteurs dans lesquels l’ANCB sollicite l’appui de la FES. « Notre souhait le plus ardent, est de signer une convention de partenariat avec votre institution, pour mieux accompagner les communes dans les domaines cités », a plaidé le maire d’Abomey-Calavi en direction de la représentante résidente de la Friedrich Ebert Stiftung. Un plaidoyer appuyé par la mairesse de Toffo qui a insisté sur la thématique du Numérique et ses nombreux avantages dans la gestion de l’administration locale, dans l’amélioration des services publics de base et dans la participation des citoyens à la prise de décision ainsi qu’au contrôle de l’action publique locale. Pour sa part, le Directeur du Plaidoyer Stanislas HOUNKANLIN a rappelé l’ancrage et la notoriété institutionnels dont jouis désormais l’ANCB aussi bien au plan national qu’international.
Après avoir chaleureusement salué la démarche de l’ANCB, la représentante résidente de la FES Dr Iris OTHOFER a promis échanger incessamment avec son équipe pour voir la possibilité de mettre effectivement en place un partenariat avec l’ANCB.

 
lundi, 13 décembre 2021 17:20 Écrit par

 

 

 Dans le cadre de son partenariat avec la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) pour la mise en œuvre de l'initiative Partenariats Municipaux pour l'Innovation- Femme en Politique Locale (PMI-WILL) l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) lance un appel à manifestation d’intérêt dans le but de sélectionner cinq (05) communes qui bénéficieront de l’appui du projet. Cet appel est ouvert aux communes béninoises qui sont appelées à remplir le formulaire ci-dessous. Le document rempli doit être envoyé à l'ANCB par mail aux adresses suivantes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au plus tard le 13 janvier 2022 à 18h.

lundi, 29 novembre 2021 18:13 Écrit par

La commission thématique Economie et Finances Locales (CEFL) de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a tenu les 25 et 26 novembre 2021, sa deuxième session ordinaire au titre de cette année à Ouidah. C’est le maire de la commune hôte, Christian HOUETCHENOU représentant le président de l'ANCB Luc Sètondji ATROKPO qui a présidé les travaux en sa qualité de Secrétaire thématique en charge de l’Economie et des Finances locales au sein du Bureau National de l’ANCB, en présence des maires d’Allada Robert KAKPO, de Bassila Filikibirou TASSOU, de N’Dali Daouda Saka MERE, de Djidja Denis GBLEGBETO et de plusieurs autres élus communaux.

Financée par la Coopération Allemande GIZ à travers le projet ReFORME, la session s’est essentiellement penchée sur l’appréciation de l’impact des réformes dans le secteur de la décentralisation sur les finances locales et le partage d’expériences entre communes en matière de gestion des carrières minières. L’un des moments forts des deux jours de travaux est la présentation du projet de nouveau code général des impôts. Une présentation faite par un représentant de la Direction Générale des Impôts et des Domaines qui a permis aux participants d’apprécier les innovations que le Gouvernement entend apporter à la gestion des impôts au Bénin et de pouvoir formuler des observations et des recommandations.
Dans son allocution de bienvenu, le maire de N’Dali, Vice-président de la commission a félicité les membres pour la qualité du travail abattu lors de la précédente session et les a invités à faire de même durant les deux jours de travaux.

Pour sa part, le maire de Ouidah et président de la commission a rappelé aux participants quelques un des défis à relever par les communes dans le contexte actuel de crise sanitaire et de manifestation des changements climatiques. « Comme vous le constatez, les communes traversent une période difficile à tout point de vue avec la pandémie Covid 19, les inondations et autres risques climatiques qui pèsent sur elles. Il nous faut mobiliser les ressources pour y faire face techniquement et financièrement», a déclaré Christian HOUTCHENOU. Il a ensuite rappelé les différents points à l’ordre du jour de la session avant d’inviter les participants à « armer d’engagement, de rigueur et d’abnégation pour réussir notre mission ».

mercredi, 24 novembre 2021 08:59 Écrit par

Le partenariat entre l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et la plateforme The Challenge Initiative (TCI) est en bonne voie. C'est en tout cas le souhait ardent du président de la faîtière des Communes béninoises. Convaincu que l'expérience, les acquis techniques et les ressources dont dispose cette plateforme en matière de promotion des Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR) seront d'un grand apport pour l'engagement des autorités locales du Bénin, le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO met les bouchées doubles pour concrétiser le partenariat entre l'ANCB et la plateforme TCI. Ainsi, après avoir reçu la délégation conduite par la Directrice Afrique de l'Ouest Francophone de TCI Hawa TALLA en tête à tête, le président de l'ANCB a instruit la Direction Exécutive de l'association aux fins d'échanger avec l'équipe pour jeter les bases de la coopération. Une séance de travail qui s'est déroulée dans une très bonne ambiance au point de susciter la satisfaction de la Directrice Afrique de l'Ouest Francophone de TCI. Et comme pour rendre son séjour inoubliable, le président de l'ANCB a offert un cadeau souvenir à son hôte ce mardi 23 novembre 2021. C'était à l'occasion de la troisième réunion ordinaire du Bureau National du Réseau des Femmes Élues Conseillères au Bénin (REFEC) qui s'est tenue à Bohicon. Très émue par le geste du président de la faîtière des communes béninoises, la Directrice Afrique de l'Ouest Francophone de TCI n'a pas taris d'éloges à son égard. "Le président Luc ATROKPO est le plus grand visionnaire pour la vie des populations en matière des Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive que je connaisse" a déclaré Hawa TALLA. Toutes choses qui augurent de bonnes perspectives pour les relations futur entre l'ANCB et la plateforme TCI.

 

mardi, 23 novembre 2021 14:36 Écrit par

Le Bureau National du Réseau des Femmes Élues Conseillères au Bénin (REFEC) a tenu ce mardi 23 novembre 2021 à Bohicon sa troisième réunion statutaire. Ouverte par la présidente du réseau la mairesse de Kétou Lucie SESSINOU, la rencontre vise entre autre à permettre aux participants de prendre connaissance des innovations contenues dans le code de l’administration territoriale récemment voté par l’Assemblée Nationale et à faire le point des activités menées par le bureau ces derniers mois. 

Au nom du maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO président de l’Association Nationale des Communes du Bénin, son assistant Robert HANGNILO a félicité les membres du REFEC pour leur proactivité avant de les rassurer de la disponibilité de la faîtière des communes béninoises à les accompagner dans la mise en œuvre de leurs activités. Pour sa part, la présidente du REFEC a d’abord rappelé le contexte dans lequel la réunion se tient.  « En tant qu’élues conseillères, nous devons réfléchir sur notre positionnement. Quelle collaboration développer avec le Secrétaire Exécutif ? Quelle représentativité et quelle participation pour les femmes conseillères au sein du Conseil de supervision qui est un organe stratégique car c’est lui qui approuve les actes pris le Secrétaire Exécutif ? », s’est interrogée Lucie SESSINOU. Elle a ensuite remercié le président de l’ANCB pour son appui constant au REFEC. 
Passée la cérémonie protocolaire, les participants ont d'abord eu droit à une présentation sur les activités de la Plateforme The Challenge Initiative (TCI) qui est une organisation internationale intervenant dans de nombreux pays africains en matière de promotion des droits de la santé sexuelle et reproductive (DSSR). Un exposé brillamment assuré par TALLA HAWA, Directrice Afrique de l'Ouest Francophone de TCI basée à Dakar qui a permis aux élues béninoises d'échanger sur les problématiques des grossesses en milieu scolaire et dans le rang des jeunes filles apprentis. Il s'en est suivi la présentation des innovations du code de l'administration territoriale qui a plongé les participants au cœur des nouvelles règles régissant l'administration des Communes au Bénin.
A noter que la réunion a été financé par le projet Dynamique Locale financé par l’Union Européenne et mise en œuvre par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB.
lundi, 22 novembre 2021 14:56 Écrit par

Déférent aux instructions du président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) le maire Luc Sètondji ATROKPO, la Direction Exécutive de l’ANCB a reçu ce lundi 22 novembre 2021, une délégation de la Plateforme The Challenge Initiative (TCI) au siège de l’Association à Abomey-Calavi. Conduite par La Directrice Afrique de l’Ouest Francophone de TCI TALLA HAWA, la délégation a échangé avec la faîtière des communes béninoises sur la possibilité de mettre en place un partenariat entre les deux structures, pour mieux accompagner les collectivités territoriales du Bénin dans la proposition des Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR). 

Dans une ambiance bon enfant, les deux parties se sont mises d’accord sur la nécessité de travailler dans une synergie pour rendre durable les interventions au niveau des communautés à la base notamment en matière de promotion de la Planification Familiale. Il faut dire que TCI accompagne depuis plusieurs années, des communes du Zou et de l’Atlantique Littoral, dans la promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et Jeunes (SSRAJ). Une intervention qui a déjà donné d’importants résultats. Le défi est donc pour TCI de pérenniser ses acquis et de permettre également aux autres communes béninoises d’en profiter. D’où l’idée de faire recours à l’ANCB qui, de par son positionnement institutionnel, ses capacités techniques et son expérience, est un  acteur majeur dans l’appui ainsi que l’accompagnement aux communes. 
Au cours de la séance, les visiteurs ont eu droit à un exposé présenté par le Directeur du Plaidoyer Stanislas HOUNKANLIN  sur l’ANCB et ses différents projets notamment ceux intervenant sur le Genre, la Panification Familiale et la Nutrition. Une présentation qui a séduit TALLA HAWA et sa délégation qui n’ont pas manqué de féliciter l’ANCB pour son encrage institutionnel avant de marquer leur disponibilité à travailler avec la faîtière des communes béninoises.
 
vendredi, 19 novembre 2021 12:21 Écrit par

Luc Sètondji ATROKPO, Maire de la ville de Cotonou et Président de l'Association Nationale des Communes du Bénin a pris part ce jeudi 18 novembre 2021, aux côtés du Ministre de la santé Benjamin HOUNKPATIN, du Préfet du Littoral Alain Sourou OROUNLA et du Représentant Résident de l'OMS au Bénin Mamadou Arouna DJINGAREY, à un atelier sur la mobilisation des Maires des 77 communes du Bénin autour de la vaccination contre la Covid 19.

 
Initié par le Conseil National de Lutte contre le Vih/Sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Infections Sexuellement Transmissibles, les Hépatites et les Épidémies ( CNLS-TP), cet atelier qui a eu pour cadre les locaux de l'hôtel azalai à Cotonou, a été l'occasion pour les élus de s'imprégner des réalités sur la Covid 19 et des différents vaccins qui sont actuellement administrés et disponibles dans les différents centres de santé au Bénin. Les participants ont eu droit à plusieurs communications présentées par les cadres techniques du ministère de la santé; notamment, sur la stratégie nationale du déploiement de la vaccination contre la Covid 19 et le rôle des maires dans la réussite de la campagne de vaccination.
 
A l'issue des échanges les maires ont manifesté toute leur satisfaction, surtout après les réponses fournies par le Ministre de la santé à leurs différentes questions. Toute chose ayant permis de dissiper leurs diverses inquiétudes. 
 
Prenant la parole au nom de ses paires, le Président de la faîtière des communes du Bénin a d'abord félicité le Président Patrice TALON et son Gouvernement pour toutes les actions engagées avec méthode et intelligence ayant permis de freiner la propagation de ce mal dans notre pays. Il a ensuite rassuré le Ministre de la santé de l'engagement de tous les Maires à faire de cette campagne une réussite totale. 
 
À noter que cette campagne de vaccination lancée le 16 novembre dernier à Abomey-Calavi est prévue pour durer 60 jours et concerne les personnes âgées de 12 ans et plus.
 
jeudi, 18 novembre 2021 15:15 Écrit par

 

Mettre les arts et l'artisanat d'arts au service de la révélation et du développement du Bénin. L’idée émane d’un groupe de jeunes artistes contemporains béninois décidés à accompagner la révolution culturelle et touristiques lancée par le gouvernement béninois. Dénommé Projet d’exposition artistique itinérante « Sculpte moi mon pays » est une initiative qui vise à mettre en lumière les talents et le travail de jeunes artistes béninois à travers des expositions itinérante dans l’enceinte de certaines institutions béninoises. A cet effet, l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a accueilli fin octobre, l’exposition. Le point d’orgue de cette étape de l’exposition itinérante « Sculpte moi mon pays » a eu lieu ce mardi 16 novembre 2021 à travers une séance de vernissage dans la salle de conférence de l’ANCB. Occasion pour le public ayant fait le déplacement, de découvrir le travail talentueux fait par les jeunes artistes.
La particularité du projet est qu’il ambitionne de faire découvrir au public, les richesses patrimoniales et culturelles béninoises dans toute leur diversité à travers des œuvres d’art réalisées par des jeunes béninois. Ainsi, des portails d’identité culturelle béninoise, des œuvres d’arts dont spécialement des masques aussi bien du Bénin que d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest ont été présentés au public.
Pour le coordonnateur du projet Sean-Marius HOUESSOU, il s’agit pour les jeunes de montrer de quoi ils sont capables et de rassurer les aînés de leur capacité à assurer pleinement la relève.
Parrainé par le Président de l'ANCB et Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO, ce projet de vernissage concerne 03 thèmes que sont la peinture et sculpture des portails d'identité Béninoise, les masques Béninois et surtout la Femme et l'Africanité pour ressortir les compétences et valeurs des femmes de toutes les contrées du Bénin.
Il faut noter qu’après l’ANCB, le train de l’exposition « Sculpte moi mon pays » va marquer son prochain arrêt à la Cour constitutionnelle.

Page 6 sur 31

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…