Échanges entre l’ANCB et les DPP des Ministères sectoriels

10 janvier 2021 Author :  

Le président de l'ANCB Luc Sètondji ATROKPO plaide pour l'augmentation du FADEC

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce vendredi 8 janvier 2021 à Grand-Popo, à l’ouverture d’une rencontre d’échanges entre la faitière des communes béninoises et les Directions de la Prospective et de la Programmation (DPP) des Ministères sectoriels. Élargie à la Direction générale du Budget, la rencontre a connu la présence effective des maires de Porto-Novo et Trésorier Général de l’ANCB Charlemagne YANKOTY, de Ouidah Christian HOUETCHENOU, de Grand-Popo Jocelyn AHYI et de Dassa-Zoumè Nicaise FAGNON sans oublier les Partenaires techniques et financiers. Elle entre dans le cadre d’un plaidoyer initié par l’ANCB en partenariat avec le Secrétariat Permanent de la Commission Nationale des Finances Locales (SP/CONAFIL), pour une augmentation significative des contributions au Fonds d’Appui au Développement Communal (FADEC) en lien avec les compétences transférées aux communes par les textes de loi sur la décentralisation, avec l'appui financier de la Coopération Suisse à travers le FADEC-DDC. Elle vise à prendre langue avec les DPP, cheville ouvrière de l’allocation des ressources budgétaires au niveau des ministères sectoriels, pour déterminer non seulement les modalités d’un transfert effectif mais aussi d’un rehaussement du taux des transferts dans un processus à court et moyen terme.

Au menu des discussions, les conclusions d’une étude commanditée par l’ANCB sur l’estimation du coût des compétences transférées et compétences à transférer par l’Etat aux collectivités locales afin de faire toucher du doigt aux DPP, le décalage entre les ressources transférées via le FADEC et les besoins réels sur le terrain. Deux allocutions ont meublé la cérémonie d’ouverture de la rencontre.

C’est au maire de Grand-Popo la ville hôte qu’est revenu l’honneur de souhaiter la bienvenue aux participants. Après avoir vanté les atouts de cette cité balnéaire riche en culture, Jocelyn AHYI a invité les participants à profiter du calme et de l’air marin de la ville pour des travaux fructueux. Dans son allocution d’ouverture, le président de l’ANCB a d’abord salué les efforts du Gouvernement pour mettre à la disposition des communes, des ressources nécessaires à l’accomplissement de leurs missions même si ces ressources restent insuffisantes. Cette faiblesse de la part du budget de l'État affectée aux communes du Bénin a été relevée par plusieurs études qui appellent à des engagements plus importants en faveur du financement du développement local. Ainsi, « la démarche de l’ANCB, au-delà de tout, vise à permettre à notre pays de rattraper son retard sur ses voisins en matière de transferts des ressources aux communes », a précisé le maire de Cotonou et président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO. Car a-t-il rappelé, « l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui encourage de plus en plus les efforts de ses États membres dans la mise en œuvre et la consolidation de la décentralisation, indique un taux de 15% à 20% de la part des dépenses publiques de l'État qui doivent aller aux communes ».

A l’issue des discussions qui se sont globalement déroulées dans une très bonne ambiance, une feuille de route a été établie, pour tracer le cadre commun d’actions entre l’ANCB et les Directions de la Prospective et de la Programmation (DPP) des ministères sectoriels.

 

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.

Equipe technique

We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…